Tout ce que vous devez savoir sur WIDU !

 

Qu’est-ce que WIDU ?

Selon les estimations de la Banque mondiale, les membres de la diaspora africaine en Allemagne transfèrent chaque année 1,2 milliard d'euros vers leur pays d'origine afin de soutenir leur famille, amis et connaissances. L'argent n'est utilisé que dans très peu de cas pour des investissements entrepreneuriaux. Il est évident qu'il existe dans ces transferts un grand potentiel pour le développement économique des différents pays. C'est exactement sur ce point que WIDU intervient. Le projet redirige les flux d’argent existants vers des investissements entrepreneuriales durables et les petites entreprises. L'élément central est la plate-forme WIDU, qui permet une gestion de projet transparente et efficace pour tous les participant(e)s. En plus du soutien financier de la diaspora, les entrepreneurs(euses) parrainé(e)s reçoivent de WIDU une subvention financière et des mesures d’encadrement gratuites. Le but? La création de nouveaux emplois, l'augmentation des revenus et de meilleures perspectives économiques pour le Ghana et le Cameroun.La plate-forme WIDU est une initiative du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ), mise en œuvre par la Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ).

À qui s’adresse WIDU ?

WIDU est conçu pour ceux qui désirent améliorer de manière durable la situation économique en Afrique. Plus précisément, l'initiative s'adresse aux membres de la diaspora ghanéenne ou camerounaise en Allemagne qui transfèrent régulièrement de l’argent dans leur pays d'origine. Avec WIDU, ils ont un aperçu du projet et de sa mise en œuvre du début à la fin. Les partisan(e)s de la diaspora peuvent ainsi s'assurer que leurs envois de fonds sont utilisés à bon escient. Les entrepreneurs du Ghana et du Cameroun, qui peuvent investir dans la viabilité de leur Entreprises avec WIDU, en bénéficient également. La condition préalable à la participation au programme de soutien est que les partenaires du projet se connaissent déjà et se fassent confiance. Il est également important que les deux parties - sponsors et entreprises - soient prêtes à investir le même montant dans l'entreprise locale. Après un encadrement réussi et la preuve de l'investissement privé sur la plate-forme, la subvention est payée à hauteur de la contribution conjointe de WIDU pour le développement ultérieur de l'entreprise.

Comment fonctionne WIDU ?

Pour soumettre une demande de projet, le représentant ou la représentante de la diaspora et l’entreprise ou le créateur/la créatrice d’entreprise doivent s’inscrire sur la plateforme et constituer une équipe en tant que partenaires de projet. À cette fin, veuillez saisir l’adresse électronique de l’entrepreneur·e ghanéen·ne ou camerounais·e que vous souhaitez financer pour la création ou le développement de son entreprise. Les créateur·rice·s d’entreprise ou entrepreneur·e·s recevront une invitation de WIDU avec un lien de confirmation. Lorsque les deux parties se sont inscrites, les profils personnels et le projet conjoint peuvent être créés sur la plateforme.
Ces profils d’utilisateurs doivent être complétés intégralement avant que la demande de subvention WIDU ne puisse être soumise. Outre les renseignements personnels et les informations relatives à votre motivation, les profils d’utilisateurs comprennent également un processus de vérification de votre identité. Veuillez vous munir de votre carte d’identité ou de votre passeport pour cette étape.

Un projet WIDU se décompose en trois phases :

 

  1. Création des profils et du projet
  2. Preuve de l’utilisation des fonds investis et demande de subvention
  3. Versement de la subvention

 

Le tableau de bord de la plateforme vous permet de consulter à tout moment l’état d’avancement du projet et de connaître les activités nécessaires pour les étapes suivantes.
Après avoir créé les profils personnels, vous enregistrez la description du projet sur la plateforme. Les financeur·euse·s indiquent le montant de l’appui financier qu’ils ou elles souhaitent mettre à disposition pour la mise en œuvre du projet. Les créateur·rice·s d’entreprise et les entrepreneur·e·s décrivent le projet qui doit être mis en œuvre au Ghana ou au Cameroun dans le cadre du financement et indiquent le montant de leur apport financier pour le projet.
Une fois la description du projet entièrement complétée, les équipes WIDU peuvent soumettre une demande en ligne pour passer à la deuxième étape. Votre projet est examiné, puis accepté ou rejeté conformément aux conditions de participation de WIDU.
Si votre projet ne répond pas entièrement aux conditions de participation, vous en serez avisé·e et il vous sera éventuellement demandé de vérifier certaines informations. Les projets trop en contradiction avec les conditions de participation seront désactivés.
Au cours de la deuxième phase, le financeur ou la financeuse transfère des fonds à l’entrepreneur·e en Afrique. Le justificatif de transfert doit être télétransmis sur la plateforme à titre de preuve.
Une institution jouant un rôle de mentor est mise à la disposition des créateur·rice·s d’entreprise et des entrepreneur·e·s en vue de les aider.
Ensuite, l’entrepreneur·e doit retracer l’utilisation du financement sur son compte WIDU. Il convient dans ce cadre de fournir une description détaillée des dépenses ainsi que les pièces justificatives. Selon la nature de votre projet, cette étape peut prendre jusqu’à 3 mois.
Une fois tous les documents afférents aux dépenses déposés, une demande de subvention peut être soumise. Après vérification de l’avancement du projet et de l’exhaustivité des informations conformément aux conditions de participation, la subvention WIDU est accordée ou refusée. Les équipes dont les projets ne répondent pas entièrement aux conditions de participation en sont avisées et sont éventuellement invitées à vérifier certaines informations. Les projets trop en contradiction avec les conditions de participation sont désactivés. Certains projets couronnés de succès sont sélectionnés pour être présentés au grand public sur le site Internet de WIDU. Si les informations relatives au projet ont été dument déposées, la subvention est versée et le justificatif de transfert est mis en ligne sur la plateforme afin d’en informer l’entrepreneur·e. L’entrepreneur·e confirme la réception du versement et justifie ensuite l’utilisation de la subvention en rendant compte des dépenses.

Qui est financé et subventionné ?

Il est possible de soutenir des créateur·rice·s d’entreprise et des petit·e·s entrepreneur·e·s dans différents secteurs d’activité, par exemple dans les domaines du commerce du textile, de la couture, de la mécanique automobile, de la boulangerie, de la coiffure, etc. Ces personnes sont financées par des membres de la diaspora africaine en Allemagne et, si elles participent avec succès aux programmes de mentorat proposés via la plateforme, elles sont subventionnées par la GIZ et accompagnées par divers partenaires locaux. À l’heure actuelle, cet appui est apporté à des créateur·rice·s d’entreprise et à des entrepreneur·e·s du Ghana et du Cameroun.

Combien d’entreprises sont subventionnées ?

De nouveaux projets sont constamment acceptés en fonction du nombre de demandes de projets et de la réussite et des besoins de soutien des projets en cours. Étant donné que la plateforme souhaite également assurer le mentorat des créateur·rice·s d’entreprise et des entrepreneur·e·s sur le terrain, des retards peuvent survenir dans le processus de candidature.

La subvention obtenue doit-elle être remboursée ?

Les subventions et le mentorat/coaching soutiennent le développement de l’activité des créateur·rice·s d’entreprise et des petit·e·s entrepreneur·e·s. Elles ne doivent pas être remboursées si les fonds sont utilisés à des fins d’investissement (voir les conditions générales). Toutefois, en cas d’utilisation abusive des fonds, nous demanderons la restitution de la subvention perçue et engagerons une action en justice.

Qui accompagne les entrepreneur·e·s africain·e·s localement ?

Une sélection d’institutions au Ghana et au Cameroun accompagne les créateur·rice·s d’entreprise et les petit·e·s entrepreneur·e·s. Elles interviennent comme mentors et coachs pour renforcer les compétences entrepreneuriales et apportent un appui, par exemple, pour l’élaboration de plans d’affaires ou l’immatriculation des entreprises.

Quelles sont les conditions fixées par WIDU pour l’octroi d’une subvention ?

Une fois qu’une demande de projet est soumise, elle est admissible à la phase 2. Au cours de cette phase, les deux membres de l’équipe du projet doivent fournir la preuve du transfert du financement à destination de l’Afrique et de l’investissement total en Afrique. À cette étape, l’utilisation des fonds doit être là encore justifiée au moyen de factures, mais aussi de photos. En outre, vous devez vous identifier en produisant des papiers d’identité.
Pour qu’un projet soit subventionné, il est également nécessaire que les créateur·rice·s d’entreprise ou les entrepreneur·e·s participent avec succès aux activités de coaching et de mentorat proposées sur la plateforme.
Afin d’éviter toute utilisation abusive du financement et de la subvention, il est vérifié que le nom des personnes participantes ne figure pas dans les listes de sanctions de l’UE et d’autres pays. Les projets sont exclus de WIDU dès lors qu’une des personnes participantes est inscrite sur ces listes.

Comment mes données sont-elles protégées ?

La plateforme WIDU est conforme au règlement général de l’UE sur la protection des données (RGPD).
Hormis la photo de profil et le pseudonyme, les données personnelles des participantes et participants ne sont publiées qu’avec leur consentement. Les acteurs impliqués dans les projets peuvent consulter une sélection d’informations à partir des profils personnels et des profils des projets.
La GIZ peut consulter et traiter toutes les données et, au besoin, contacter tous les acteurs impliqués ou se faire représenter à cette fin par des partenaires du réseau. Certaines informations relatives aux projets sont publiées, mais aucune précision n’est apportée quant à la portée financière.
Les informations et données communiquées sont conservées sur un serveur hautement sécurisé en Allemagne et sont exploitées de manière anonyme uniquement à des fins d’évaluation interne après l’achèvement des projets.

Comment la subvention est-elle versée ?

Les financeur·euse·s et les entreprises sont libres de choisir le mode de paiement pour le transfert de fonds privés. Une assistance et des informations sur les possibilités et les coûts des différents modes de paiement sont disponibles sur la plateforme ainsi que sur le site de comparaison www.geldtransfair.de financé par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). La preuve du transfert de fonds privés, par exemple un extrait de compte, doit être déposée sur la plateforme au format numérique. Les canaux informels de transfert de fonds ou les paiements en espèces ne sont pas acceptés. La subvention est versée une fois le transfert effectué et le projet démarré. La subvention est versée directement sur un compte de l’entreprise au Ghana ou au Cameroun et n’est pas gérée via la plateforme.

Un projet peut-il être subventionné plus d’une fois ?

Les créateur·rice·s d’entreprise et les petit·e·s entrepreneur·e·s peuvent obtenir trois subventions au maximum. Pour obtenir une subvention supplémentaire, il convient d’avoir mené à bien tous les projets déjà lancés et d’avoir rendu compte de toutes les dépenses sans aucune exception.

Nichts gefunden? Nehmen Sie mit uns Kontakt auf!