GIC Bellomar

GIC Bellomar

Les désinfectants sont plus demandés que jamais depuis le début de la pandémie, que ce soit dans les hôpitaux ou dans les ménages privés. C'est pour cette raison que l'entreprise chimique camerounaise GIC Bellomar a mis au point un processus de transformation des déchets alimentaires en bioéthanol - pour produire des désinfectants. "Avec nos propres ressources, nous avons pu commencer la production et la distribution de bioéthanol à petite échelle. Mais cela ne suffisait pas à satisfaire la demande pour notre produit. C'est rapidement devenu une évidence : nous voulions lancer une production de masse. Mais nous n'avions pas les moyens financiers pour le faire", se souvient Martial Gervais Oden Bella, propriétaire de GIC Bellomar. En participant à WIDU.africa, l'entreprise a pu continuer à payer les salaires de ses employé·e·s, financer le transport des fruits vers l'entreprise et ainsi développer la production de son désinfectant.

Création d'emplois: 10

WIDU est toujours gratuit

Nous ne demandons jamais aux donateur·rice·s de la diaspora ou aux entrepreneur·e·s africain·e·s, ni aux membres de leur famille ou à leurs ami·e·s, de payer pour notre prestation de service. Le financement et l’encadrement assurés par WIDU sont et resteront gratuits.
En aucun cas, n’acceptez de donner une part de votre subvention WIDU.africa à un courtier ou un intermédiaire. Ces courtiers/intermédiaires enfreignent la loi et nous les poursuivrons en justice.